G2 domine FaZe clan et se qualifie pour les playoffs

Dans une série de matchs captivante à l’IEM Cologne, l’équipe dirigée par « HooXi » Nielsen des Rasmus a montré une performance exceptionnelle en écrasant FaZe clan sur deux cartes. Nous allons voir comment G2 domine faze clan sur les 2 maps

HooXi conduit G2 à la victoire sur Inferno

G2 s’est qualifié pour les playoffs de l’IEM Cologne après avoir remporté une victoire convaincante de 2-0 contre FaZe dans le groupe B du bracket supérieur.

Les champions de l’IEM Katowice ont fait une entrée fracassante sur le serveur, et ils peuvent remercier « HooXi » pour sa domination sur Inferno qui a lancé la série (16-4). Ensuite, Nemanja « huNter- » Kovač et Ilya « m0NESY » Osipov ont brillé sur Ancient pour écraser les espoirs de FaZe (16-12), même si ces derniers ont réussi à rendre le score plus serré qu’il ne l’était réellement.

Dans l'univers puissant de G2 Esports, où la compétition féroce rencontre le talent exceptionnel avec 'HooXi', 'huNter-', 'm0NESY', 'karrigan' et 'Nemanja' formant un roster redoutable. L'article G2 domine faze clan sur GGMSPRO.COM

Les enjeux des playoffs

Cette victoire propulse G2 vers l’arène Lanxess, où ils affronteront Vitality pour déterminer s’ils débuteront leur parcours en playoffs à partir des demi-finales ou des quarts de finale. De leur côté, FaZe descend au bracket inférieur et doit surmonter un parcours difficile pour atteindre les playoffs : ils devront d’abord battre le vainqueur du match OG contre Natus Vincere, puis affronter le vainqueur du match Astralis contre MOUZ.

Un départ en force pour G2 à l’IEM Cologne

G2 a débuté sa campagne à l’IEM Cologne par une victoire 2-1 contre Astralis, montrant une bien meilleure forme que la semaine précédente aux BLAST Fall Groups à Copenhague.

Dans une interview sur le bureau d’analyse, « huNter- » a révélé que l’équipe avait principalement utilisé l’événement de Copenhague comme un bootcamp pour se préparer à l’IEM Cologne, qu’ils considéraient comme le deuxième Major de l’année. Leur pratique a clairement porté ses fruits, car ils ont surpassé FaZe avec tous leurs joueurs performant à leur meilleur niveau.

Il a également exprimé que jouer contre FaZe aujourd’hui leur procurait une meilleure sensation sur le serveur que celle qu’ils avaient en début d’année, lorsque l’équipe semblait invincible et avait enregistré une série de 21 victoires consécutives en cartes.

@ggmspro

Découvrez ces moments intenses et palpitants avec G2 ! 🎮💥 Ne manquez pas leurs performances époustouflantes en compétition ! Visitez notre site GGMSPRO.COM, la référence en actualité Esport ! 🏆🔥 #G2 #Esport #GGMSPRO #momentsforts #CSGO #IEMCOLOGNE2023 #EsportsMoments #G2Highlights #IntenseGaming #TikTokGaming #EsportFans #G2Winning #EsportCompetition

♬ son original – GGMS – GGMS

Une domination évidente

Cette domination s’est clairement reflétée sur le serveur, notamment avec « HooXi » qui a mené l’équipe du côté des terroristes sur Inferno. Le leader danois a réussi un impressionnant K-D de 18-9 dès la première mi-temps, permettant à son équipe de prendre une avance de 11-4 à la mi-temps, et ils ont ensuite conclu la carte seulement cinq rounds plus tard.

La carte Ancient a été tout aussi dominante pour G2, car FaZe n’a réussi à remporter que quelques rounds sporadiques en première mi-temps et n’a pas pu arrêter le duo formé par « m0NESY » et « huNter- » pendant une grande partie de la carte. Une remontée en fin de partie a permis à l’équipe de Finn « karrigan » Andersen de rendre le score plus respectable, mais G2 n’a jamais réellement été en danger et a fini par remporter la victoire facilement.

Conclusion : G2 domine Faze clan

G2 a montré une performance incroyable lors de leur victoire contre FaZe clan, les propulsant ainsi vers les playoffs de l’IEM Cologne. Leur jeu d’équipe solide, combiné à des performances individuelles éblouissantes, leur a permis de s’imposer face à leurs adversaires. Maintenant, ils se préparent à affronter Vitality pour déterminer leur positionnement en playoffs. Quant à FaZe, ils ont encore un chemin difficile à parcourir pour atteindre les playoffs, mais rien n’est impossible dans le monde compétitif du Counter-Strike.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *